Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 20:39
vendredi 7 nov 2008

Solal se trouverait désormais placé dans une communauté ultraorthodoxe disposant de bases aux Etats-Unis ou en Argentine.

La justice israélienne avait pourtant donné raison au père de Solal, Vincent Georis, ordonnant que l'enfant devait retourner en Belgique, révélait ce matin le quotidien Le Soir.

Tout a commencé en Belgique lorsque Vincent Georis et Ronite Bitton, une franco-israélienne, se rencontrent en 1988. En 1999, le couple a son premier enfant nommé Solal. La situation familiale est alors des plus normale...

Cinq ans plus tard, les ennuis commencent. Le couple divorce. Lorsque la garde principale de l'enfant est, sur décision de justice, confiée au père, les événements s'accélèrent.

La mère, établie en France avec son fils, s'oppose à cette décision en saisissant le tribunal de Grande instance de Nanterre. Mais rien n'y fait, la justice donne toujours raison au père. Petit problème néanmoins: la justice française se rend compte que Ronnie Bitton a déjà quitté le territoire avec Solal, sans laisser d'adresse...  

Interpol Jérusalem a signalé en 2006 l'arrivée sur le territoire israélien de Solal, avec un passeport français sur lequel il est indiqué un faux nom. Au passage, la justice israélienne se charge également de l'affaire et donne, elle aussi, raison au père de l'enfant.

Mais le temps passe et Solal n'est toujours pas de retour aux côtés de son père. D'après des sources sérieuses, il aurait été incorporé dans une communauté juive ultraorthodoxe établie près de la bande de Gaza.

Sa mère, appuyée par sa communauté, refuse de rendre l'enfant. Elle est arrêtée puis emprisonnée à Nève Tirtza avant de se retrouver assignée à résidence surveillée chez un rabbin. Elle est citée à comparaître le 1er décembre devant le tribunal de Nanterre pour rapt d'enfant.

Solal serait, lui, toujours gardé précieusement au sein de la communauté ultraorthodoxe qui l'aurait extradé vers les Etats-Unis... Malgré les décisions des justices belge, française et israélienne...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

obat wasir ambeclear 11/09/2015 04:25

thank you very much explanation memorable

stephanie 22/03/2010 10:23


C'est simplement un message de soutient.
Ne lachez rien!!Faites en sorte que votre fils sache ou vous joindre, a travers des messages,un numéro, n'importe quoi...dès qu'il sera majeur il pourra ce défaire se leur emprise. COURAGE! TENEZ
BON!et soyez entouré c'est important.