Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Le syndrome d’aliénation parentale (SAP) a été défini et décrit en 1986 par Richard Gardener. Selon lui, il s’agit d’un désordre pshychologique qui atteindrait l'enfant lorsque l’un des parents effectue sur lui, de manière implicite, un "lavage de cerveau" visant à détruire l’image de l’autre parent. Lorsque l’opération réussit, l’enfant rejette ou diabolise ce parent qu’il aimait auparavant, et fait indissolublement corps avec le parent aliénant, conformément au désir de celui-ci. Dans une étude longitudinale de sept cents divorces « hautement conflictuels » suivis pendant douze ans, il fut conclu que des éléments du SAP sont présents dans la grande majorité des cas.

Le divorce ou la séparation sont très souvent des moments douloureux. L'amour devient parfois haine, et il arrive qu'un des parents cherche à se venger de l'autre en captant l'enfant. De même, il arrive qu'un parent ne veuille pas « perdre » l'enfant après avoir perdu son partenaire. Il crée donc avec celui-ci un bloc indissociable, dressé contre l'autre parent qui devient le « méchant », responsable de tous leurs malheurs.

 Selon la description donnée par R. Gardner, quatre critères permettent de diagnostiquer l’action du parent aliénant :

-l’entrave à la relation et au contact ;

-les fausses allégations d’abus divers ;

-la réaction de peur des enfants ;

-la détérioration de la relation depuis la séparation.

Partager cette page

Repost 0
Published by